Aujourd’hui un peu sur Mâitre Gims.

Maître Gims de son vrai nom Gandhi Djuna est né le 6 mai 1986 à Kinshasa, au Zaïre (depuis République démocratique du Congo). Issu d’une famille de musiciens, son père Djanana Djuna est le chanteur de la troupe de Papa Wemba. Arrivé en France en 1988 à l’âge de deux ans, ses parents sont sans-papiers. Du fait de la clandestinité de ses parents, il explique avoir eu une enfance difficile. Il est placé dans des familles d’accueil, avant de vivre dans des squats jusqu’à ses 18 ans. Ce passage de sa vie est évoqué dans la chanson Freedoom (2013).

Il a pour influences principales des artistes comme Nate Dogg, Marvin Gaye, Michael Jackson, 50 Cent, Eminem ou encore Tandem.

Il est le frère de Dadju, membre du groupe The Shin Sekai, de Bedjik et Xgangs, tous trois rappeurs. Sur son premier album, il effectue un featuring avec ses trois frères qui s’intitulent Outsider.

Originaire du centre de Paris , quartier baptisé par lui et ses acolytes Ze-Art, verlan du nom du Conservatoire des Arts et Métiers (CNAM), il s’est ensuite installé dans le 9e, dans le quartier Cadet-Poissonnière, et finalement dans le 19e arrondissement. Maître Gims rappait déjà lorsqu’il était au collège, avec ses amis de la Sexion d’Assaut, en faisant des petits freestyles de rap dans son quartier de la rue Milton. Il a fait des études de communication et de graphisme.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire